Cette rubrique rassemble des textes courts, «billets» sur des événements de l’actualité, dans une perspective psychosociologique. Ils peuvent traiter d’une question de société, politique, judiciaire ; d’un film ou ouvrage, mais aussi d’interventions, ou de retours sur les évènements du Cirfip. Tous les membres peuvent y écrire en envoyant leurs textes à Danièle Weiss.

Les derniers «Point de vue» sont présentés à l’écran. Vous pouvez aussi télécharger le recueil des points de vue 1 à 20.

Des violences populaires comme miroir révélateur de violences légitimes  d’Etat, une impasse mortifère pour tous ?

Point de vue de André Sirota, Le 13 janvier 2019

Au printemps 2017, Emmanuel Macron nous a épargnés d’une honte en arrivant au premier rang, lors du premier tour de l’élection présidentielle. Il a ainsi devancé la candidate de l’extrême droite, dont le parti compte nombre d’adeptes de la violence politique et de l’idéologie nazie. Pour les électeurs dont il a obtenu les voix au premier tour, nous pouvons leur en être reconnaissants, et lui en être reconnaissants. Malheureusement pour notre pays, pour nous et pour lui, cette reconnaissance ne s’est pas avérée réciproque.