Le Centre International de Recherche, de Formation et d’Intervention en Psychosociologie (CIRFIP), Association fondée en 1993, réunit des praticiens, des chercheurs et des universitaires engagés dans l’analyse et l’évolution des dynamiques sociales en jeu dans les groupes et les organisations, dans les différents champs de la pratique sociale.

Ces praticiens-chercheurs sont confrontés aux nécessités d’accompagner et de comprendre des changements induits par des mutations et des crises relevant de l’économique, du politique, du culturel, du technologique, du psychologique et de leurs rapports.

La vocation internationale du CIRFIP est concrétisée par la présence parmi ses membres de nombreux chercheurs et praticiens exerçant leurs activités dans divers pays d’Europe et d’Amérique (Etats-Unis, Canada, Amérique Latine).

Les membres du CIRFIP se reconnaissent dans une approche qui privilégie les interactions entre les processus psychiques et les processus sociaux. Ils se réclament d’une démarche se référant à quatre principes directeurs : intégrer dans l’analyse des processus sociaux le sens que ceux-ci prennent pour les sujets qui y sont engagés, renforcer les liens entre recherche et intervention, reconnaître les exigences éthiques qui régissent tant les visées générales et les pratiques professionnelles que les modes de fonctionnement internes, dépasser les frontières disciplinaires pour préserver la complexité du réel et ses différentes déterminations. Le CIRFIP s’inscrit ainsi dans une orientation clinique entendue comme co-construction du sens, et politique entendue comme visée démocratique et organise des rencontres (conférences, débats, colloques, journées d’étude), des activités de formation, et mène des interventions et des recherches correspondant à des problématiques théoriques et pratiques actuelles. Concernant les interventions, celles-ci s’effectuent en rapport avec une demande qui va du simple questionnement à l’expression d’une souffrance.

Le CIRFIP publie la Nouvelle Revue de Psychosociologie.