CONFERENCE du jeudi 21 Mars 2024 : Comprendre la crise de modernisation des organisations associatives.
,

Auteure : Delphine Vincenot. Discutante de la rencontre : Florence Giust-Despairies.

Si le contexte sociétal est caractérisé par de nouveaux enjeux politiques et scientifiques (climatiques, sanitaires, technologiques, etc.) de plus en plus prégnants et difficilement prévisibles, en quoi retentissent-ils sur notre façon de penser et d’agir dans nos quotidiens ? Face à cette question, les psychosociologues tentent de déconstruire les implicites sociaux et psychiques, plus précisément d’élucider ce que vivent les sujets-acteurs du terrain à partir du sens qu’ils donnent aux phénomènes.

Delphine Vincenot est psychosociologue, intervenante en appui aux organisations et projets à vocation de changement social

Le mouvement de professionnalisation engagé par le secteur associatif depuis quelques décennies occasionne un changement de logique de gestion, qui confronte nombre d’associations à un sentiment de malaise collectivement ressenti. Delphine Vincenot présente une immersion dans une situation de crise pour en comprendre les logiques au plus près du vécu des acteurs. Elle met en lumière les turbulences de la modernisation et les mécanismes à l’œuvre. Elle interroge aussi le sort fait aux trois piliers qui soutiennent la dimension symbolique du modèle associatif : la solidarité, la démocratie et la non-lucrativité. Delphine Vincenot, forte de son expérience, partage son approche et ses méthodes d’accompagnement des acteurs sociaux en situations de crise.

Son ouvrage est une contribution à la compréhension et au débat de ce qui fait association. Il invite à porter attention à ces initiatives, qui si elles soutiennent de puissantes dynamiques de vivre ensemble, n’en demeurent pas moins fragiles.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire.

Connectez-vous directement sur  Zoom Réunion :

https://us06web.zoom.us/j/83875525215?pwd=EKM6dm16zpmrB5EKGtEauNx5h8jWfX.1

ID de réunion: 838 7552 5215

Code secret: 873897

Conférence de Décembre 2023 : Rencontre entre psychosociologues et acteurs des médiathèques.

Autour du l’ouvrage Penser la médiathèque en situation de crise publié à la BPI du Centre Georges Pompidou.

:.

Une nouvelle médiathèque tournée vers l’innovation et l’inclusion sociale ouvre ses portes. La fréquentation est au rendez-vous mais les situations d’accueil souvent difficiles. Suite à des faits de violence, elle est contrainte de fermer. Lorsqu’elle rouvre quelques semaines plus tard, la sérénité est revenue, durablement. Une recherche-intervention, conduite pendant deux ans par une psychosociologue spécialiste des jeunes et des questions urbaines a été un facteur décisif pour traverser la crise. Initiée pour analyser le rôle social de la médiathèque 3ème lieu, ses fonctions et ses limites, dans un contexte de forte mixité sociale, elle s’est prolongée par un collectif de réflexion, formé de deux chercheurs, Joëlle Bordet, psychosociologue et Christophe Evans, sociologue (Bpi), ainsi que de trois bibliothécaires, Hélène Beunon (ABF), Marion Moulin et Raphaële Gilbert. Ce livre est une invitation à continuer à penser à la médiathèque pendant la crise mais aussi à repenser la médiathèque à travers la crise. Comment inventer une nouvelle approche lorsqu’une situation difficile nous porte plutôt vers la sidération ? Comment accepter l’irruption du réel dans nos idéaux sans pour autant renoncer à notre horizon démocratique ? Le processus de traversée de la crise qui est présenté ici a conduit, bien au-delà d’une résolution des difficultés, à porter un nouveau regard sur la médiathèque, ses missions, son lien au territoire et aux partenaires, ses modalités d’accueil, le modèle du 3ème lieu qui l’avait inspirée.

:.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire.

Lieu : Prochainement précisé 

Plan d’accès sur place :Prochainement fourni

Accès : Prochainement précisé 

Horaires : Prochainement précisés

Entrée : gratuite

Conférence du jeudi 30 mars 2023 : Accompagner la transformation digitale. Perspective psychosociologique.


Auteurs : Sophie Maisondieu et Jamal Lamrani. Discutant : Benjamin Cartron

Cet écrit est le résultat d’une recherche-action menée par Sophie Maisondieu et Jamal Lamrani durant deux ans. Ce projet a pour origine leur désir de remettre « en chantier » leur métier de psychosociologue ainsi que leurs réponses sur ses évolutions : que deviennent leur rôle et leur posture d’accompagnement avec le digital ? Avec quelles représentations interrogent-ils la demande de leurs clients ? Comment intègrent-ils dans leurs pratiques la complexité de cette transformation, en particulier dans ses effets sur les métiers, les collectifs et les sujets ? Cette recherche-action a associé un groupe d’acteurs pionniers dans leurs institutions. Vingt-cinq interviews ont été réalisées dans huit entreprises, auprès de dirigeants, managers, coachs et responsables de formation. Une typologie de stratégies digitales et de démarches d’accompagnement a ainsi pu être dégagée. Cet ouvrage permet de saisir au plus près les enjeux de la transformation digitale des organisations et de l’accompagnement des acteurs.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire. Entrée gratuite.

Lieu : Université Paris Cité (ex Paris 7 Diderot) : Bâtiment Sophie Germain : Amphithéâtre Alan TURING (80 places ) – Plan d’accès sur place : [cliquez ici]

Accès : Métro : ligne 14, station « Bibliothèque François Mitterrand » – RER C : station « Bibliothèque François Mitterrand » – Tramway : T3a (arrêt « Avenue de France ») – Bus : ligne 89 ou 62 (arrêt « Porte de France ») – Vélib

Et pour celles et ceux qui n’auraient pu y participer, voici le lien vers le replay proposé par les conférenciers : https://www.youtube.com/watch?v=24FKOC1IZpM

CONFERENCE du jeudi 13 avril 2023 : Comprendre la crise de modernisation des organisations associatives.

Auteure : Delphine Vincenot. Discutant : Xavier Léon.

Le mouvement de professionnalisation engagé par le secteur associatif depuis quelques décennies occasionne un changement de logique de gestion, qui confronte nombre d’associations à un sentiment de malaise collectivement ressenti. L’ouvrage présente une immersion dans une situation de crise pour en comprendre les logiques au plus près du vécu des acteurs. Il met en lumière les turbulences de la modernisation et les mécanismes à l’œuvre. Il interroge aussi le sort fait aux trois piliers qui soutiennent la dimension symbolique du modèle associatif : la solidarité, la démocratie et la non-lucrativité. Delphine Vincenot, forte de son expérience, partage, dans la deuxième partie du livre, son approche et ses méthodes d’accompagnement des acteurs sociaux en situations de crise. Cet ouvrage est une contribution à la compréhension et au débat de ce qui fait association. Il invite à porter attention à ces initiatives, qui si elles soutiennent de puissantes dynamiques de vivre ensemble, n’en demeurent pas moins fragiles.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire. Entrée gratuite.

Lieu : Université Paris Cité (ex Paris 7 Diderot) : Bâtiment Sophie Germain : Amphithéâtre Alan TURING (80 places ) – Plan d’accès sur place : [cliquez ici]

Accès : Métro : ligne 14, station « Bibliothèque François Mitterrand » – RER C : station « Bibliothèque François Mitterrand » – Tramway : T3a (arrêt « Avenue de France ») – Bus : ligne 89 ou 62 (arrêt « Porte de France ») – Vélib

CONFERENCE du jeudi 1er juin 2023 : Pourquoi nous voulons tuer Greta. Nos raisons inconscientes de détruire le monde.

Auteurs : Bénédicte Vidaillet. Discutant : Xavier Léon.

Ce livre explore les racines inconscientes de l’obstination humaine à produire le désastre écologique et climatique en cours et à créer les conditions de sa propre disparition ainsi que, plus largement, de toute vie sur terre. Jamais le désastre écologique n’a été aussi évident. Pourquoi cette connaissance nous laisse-t-elle apathiques, incapables de réagir et encore moins de nous révolter ? Alors que face au danger de la pandémie, nous avons accepté, et même demandé, des mesures coercitives immédiates. Cet essai tranchant propose une réponse : la destructivité environnementale est inscrite au plus profond de nos inconscients. Notre adhésion au dogme du progrès ou de la croissance a été nourrie par des désirs de violence et de puissance à l’égard de la nature. S’appuyant sur de nombreuses situations concrètes, Bénédicte Vidaillet, membre du comité de rédaction de la NRP bouscule ainsi bien des évidences. Par exemple, sommes-nous sûrs de ne vouloir que du bien à nos descendants ? Ne peuvent-ils être vécus comme des rivaux risquant de nous priver de ce que nous détenons – nos modes de vie, nos privilèges, nos petits plaisirs, notre pouvoir –, de devenir « rois » à notre place, de nous tuer symboliquement ? En révélant sur quels ressorts inconscients se développe notre contribution active au désastre, cet essai montre qu’une profonde transformation psychique est nécessaire si nous voulons nous engager politiquement dans une autre voie.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire. Entrée gratuite.

Lieu : Université Paris Cité (ex Paris 7 Diderot) : SALLE 628 AU 6ÈME ÉTAGE DU BÂTIMENT OLYMPE DE GOUGES (NUMÉRO 8 SUR LE PLAN) – RUE ALBERT EINSTEIN, PLACE PAUL RICOEURNB : pour accéder aux ascenseurs il faudra demander un badge à l’accueil vitré contre une pièce d’identité

Plan d’accès sur place : [cliquez ici]

Accès : Métro : ligne 14, station « Bibliothèque François Mitterrand » – RER C : station « Bibliothèque François Mitterrand » – Tramway : T3a (arrêt « Avenue de France ») – Bus : ligne 89 ou 62 (arrêt « Porte de France ») – Vélib